Quel fournisseur d’électricité choisir pour son déménagement ?
fournisseur d'électricité nouveau logement

Faire des économies sur sa facture d’électricité à l’occasion d’un déménagement : c’est possible. Le déménagement est d’ailleurs le meilleur moment pour changer de fournisseur d’électricité. Mais vers quel type de fournisseur se tourner ? Depuis la libéralisation du marché de l’électricité en 2007, la concurrence est rude et de nouveaux acteurs apparaissent régulièrement. Barry t’aide à te poser les bonnes questions – et obtenir les bonnes réponses – pour bien choisir ton fournisseur d’électricité au moment de ton déménagement.

Les types de fournisseurs d’électricité en France : avantages et inconvénients

Sur le marché de l’électricité, les fournisseurs se suivent et ne ressemblent pas. Chacun a une offre bien définie, avec ses avantages et ses inconvénients. On peut regrouper les fournisseurs d’électricité en trois grandes catégories :

  • Les fournisseurs historiques, comme EDF et Engie, sont assez chers comparé aux autres acteurs. Néanmoins, pour beaucoup de Français, ils restent rassurants psychologiquement, compte tenu de leur longue présence sur le marché.
  • Les fournisseurs d’électricité « 100 % verte », comme Enercoop, sont également plutôt chers. En plus, ils proposent souvent une offre légèrement trompeuse. En effet, ta consommation effective d’énergie dépend de ton lieu de consommation, d’une part, et du moment de consommation, d’autre part. En fonction de ces deux critères, tu ne bénéficieras pas toujours d’une énergie verte. Le principal problème de l’électricité, c’est qu’elle ne peut pas être stockée. Pour répondre aux pics de consommation, l’énergie nucléaire, qui reste dominante en France, peut alors prendre le relais. De plus, il faut savoir qu’en France c’est le certificat de garantie d’origine qui reconnaît l’origine verte de la source. Plus précisément, la production d’une « certaine quantité d’énergie » propre. Quand et où cette énergie est-elle produite ? La question demeure. L’électricité 100 % verte dans ta prise, ça n’existe donc pas vraiment.
  • Les néo-fournisseurs, comme barry, te permettent d’adopter une consommation intelligente et responsable grâce à une application mobile. Ainsi, tu as la possibilité d’opter pour l’offre Classique, qui te fait profiter d’une réduction sur le prix HT du kWh pouvant atteindre -13 %. Mais si tu possèdes un véhicule électrique ou que tu es adepte de la domotique, nous te conseillons plutôt de passer au tarif dynamique. Le principe, nouveau en France mais déjà bien connu en Scandinavie, est simple : tu paies ton électricité au prix réel du marché à un instant donné. Les prix fluctuent tous les jours, ce qui te permet d’optimiser tes périodes de charge et de consommation.

Comment trouver la bonne offre d’électricité quand on déménage ?

Avant toute chose, si tu veux trouver la bonne offre d’électricité pour ton déménagement, tu dois d’abord bien connaître les différences entre les types d’offres.

Prix fixe, prix indexé sur le tarif réglementé et prix de marché

  • L’électricité à prix fixe repose sur un tarif bloqué. Le prix du kWh est déterminé à l’avance et ne changera pas, malgré les fluctuations tarifaires observables du marché. Selon le contrat souscrit, le tarif d’électricité est bloqué pour 1, 2 voire 3 ans. Il s’agit uniquement d’un blocage du prix HT de l’électricité. Autrement dit, le prix de ton abonnement et les taxes peuvent continuer à varier, et à faire chuter… ou grimper ta facture. L’avantage avec cette offre, relativement rare en France, c’est que tu peux prévoir plus facilement ton budget. Les tarifs proposés sont cependant loin d’être les plus intéressants du marché.
  • L’électricité à prix indexé sur le tarif réglementé constitue l’offre la plus courante. Concrètement, ces offres te garantissent une économie prédéfinie en pourcentage par rapport aux tarifs réglementés. Le tarif réglementé désigne un prix du kWh HT déterminé par la Commission de régulation de l’énergie. Prenons un exemple concret. Tu souscris une offre avec un prix du kWh HT indexé 5 % sous le tarif réglementé de 100 €. Dans ce cas, tu paies ton kWh 95 € HT. Et si dans un an, le tarif réglementé augmente de 3 % pour passer à 103 €, ton offre te coûtera 103*0,95, soit 97,85 €. 
  • Enfin, l’électricité à prix de marché dépend de l’offre et de la demande. Ces tarifs proposés par les fournisseurs d’électricité alternatifs sont déterminés librement sans intervention de l’État. Aujourd’hui, même les fournisseurs historiques se mettent aux offres au tarif de marché. À toi de comparer ces offres pour voir si elles sont plus intéressantes que les prix fixes ou les prix indexés sur le tarif réglementé !

Analyse ta consommation et connais tes besoins en électricité

En 2020, la consommation d’électricité annuelle moyenne en France est de 2 223 kWh par an. Cependant, le volume de consommation varie beaucoup d’un type de foyer à l’autre, notamment en fonction des éléments suivants :

  • la superficie du logement ;
  • le nombre d’occupants ;
  • le nombre de pièces ;
  • la puissance du compteur électrique ;
  • le type de chauffage et de production d’eau chaude ;
  • le niveau d’isolation thermique ;
  • le nombre d’appareils électriques et leur classe énergétique.

Parmi ces appareils électriques, citons notamment :

  • les plaques de cuisson électriques ;
  • le petit électroménager (machine à café, micro-ondes, aspirateur, etc.) ;
  • le gros électroménager (réfrigérateur, lave-vaisselle, machine à laver, etc.) ;
  • le nombre d’ordinateurs, télévisions, etc. ;
  • l’éclairage fixe et d’appoint.

Pour te donner un ordre d’idées, un petit studio tout-électrique consomme environ 4 350 kWh par an. Un appartement T3 de 70 m² avec chauffage électrique et occupé par deux personnes consomme en moyenne 10 000 kWh par an. C’est presque deux fois la consommation moyenne d’une maison avec chauffage au gaz. D’une superficie de 150 m², le même type de logement tout-électrique et occupé par une famille de cinq personnes consommera 17 000 kWh par an. Dans une grande maison chauffée électriquement, le volume de consommation annuel peut dépasser les 20 000 kWh.

L'avenir de l'énergie t'intéresse ?

Inscris-toi à une série d'emails pour découvrir le futur de la consommation d'électricité, avec barry !

Chauffage et eau chaude : 3 astuces pour réduire ta facture d’électricité

1. Entretiens tes radiateurs

Du côté du compteur électrique, il y a également des choix à faire, notamment en matière de puissance en kVA :

  • Une puissance de 3 kVA (petite consommation) est idéale pour une personne seule dans un petit logement dont le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ne sont pas électriques. L’appareillage électrique devra se limiter à un réfrigérateur, un micro-ondes, une télévision et éventuellement un grille-pain et une bouilloire.
  • Une puissance de 6 kVA (consommation moyenne) convient aux foyers de maximum 3 personnes, vivant dans un logement jusqu’à 80 m² avec chauffage électrique ou 120 m² sans chauffage électrique. C’est la puissance de compteur électrique dont 70 % des Français sont équipés. Si tu possèdes une machine à laver, un lave-vaisselle et un ordinateur, cette puissance est suffisante.
  • Une puissance de 9 kVA (grande consommation) est adaptée aux logements de plus de 80 m² équipés de radiateurs électriques.
  • Quant aux puissances de 12 kVA, 15 kVA, voire au-delà, elles servent aux très grandes consommations et aux installations électriques les plus complexes.

Avant le jour J du déménagement, regarde bien le prix du kWh chez ton fournisseur actuel et n’hésite pas à faire une estimation de facture chez un autre fournisseur d’électricité.

Le meilleur fournisseur d’électricité pour ton porte-monnaie

Alors, quel type de fournisseur choisir pour ton nouveau logement ? Barry te livre un panorama des grilles tarifaires des principaux fournisseurs d’électricité (TTC) avec une puissance souscrite de 6 KVA, pour bien préparer ton déménagement :

  • EDF propose une Option Base à 0,1582 € / kWh avec abonnement mensuel de 10,60 € ;
  • Total Direct Energie propose une Option Base à 0,1463 € / kWh avec abonnement mensuel de 10,60 €;
  • Eni propose une Option Base à 0,14952 € / kWh avec abonnement mensuel de 11,60 €;
  • Engie propose une Option Base à 0,161418 € / kWh avec abonnement mensuel de 10,60 € ;
  • Mint Classic propose une Option Base à 0,1564 € / kWh avec abonnement mensuel de 10,60 € ;
  • Ekwateur propose une Option Base à 0,1666 € / kWh avec abonnement mensuel de 13,45 € ;
  • Ilek propose une Option Base à 0,1536 € / kWh avec abonnement mensuel de 12,20 € ;
  • Enercoop propose une Option Base à 0,1683 € / kWh avec abonnement mensuel de 15,27 € ;
  • barry propose une Offre Classique à 0,1467 € / kWh avec abonnement mensuel de 11,98 €. 

Entre les fournisseurs historiques et les offres 100 % vertes, barry figure parmi les fournisseurs les moins chers du marché. Et parmi les plus innovants : avec une belle application pour suivre ta consommation heure par heure… et la réduire de 25 % ! Tu peux ainsi réduire ton empreinte carbone et suivre tes paiements en toute transparence. Si cela t’intéresse, n’hésite pas à consulter cette page de notre site web.

Pour continuer ta lecture