L’électricité pour les nuls : tout ce que tu as toujours rêvé de savoir
enfant surpris avec un livre à la main

Chez Barry, on travaille pour que l’électricité te paraisse plus accessible, voire toute simple. On veut faire un peu de pédagogie en gros, et surtout éviter le jargon. Voici la première étape pour éclairer ta lanterne !

Notion n°1 : qui sont les acteurs du marché de l’énergie en France ?

Le marché de l’électricité en France (et partout en Europe d’ailleurs) est assez complexe. Il y a deux grandes catégories d’acteurs : les producteurs – qui créent l’électricité, et les fournisseurs – qui la revendent.

  1. Les producteurs, qu’ils soient hydrauliques, nucléaires, charbon ou renouvelables, alimentent tous le même réseau de transport et de distribution d’électricité. Et vendent leur électricité sur le marché de l’électricité.
  2. Les fournisseurs, eux, achètent cette électricité sur le marché de gros et la revendent à leurs clients. (Bon, c’est vrai : il y a d’autres types d’acteurs : les gestionnaires de réseaux, les négociants, les opérateurs d’effacement, etc. Mais bon, on garde tout ça pour une prochaine fois, d’accord ?)

Pendant les 50 dernières années, c’est EDF seule qui vendait de l’électricité aux particuliers en France. Mais depuis 2007, le marché s’est ouvert à la concurrence, exactement comme la téléphonie. Personne n’est surpris aujourd’hui de pouvoir passer d’Orange (aka France Telecom avant l’ouverture des marchés) à SFR ou Bouygues ? Il en va de même pour le marché de l’électricité ! Dorénavant, de nombreux acteurs s’offrent à toi. Ils se concurrencent sur différents paramètres : le prix, l’offre, le niveau de service, etc. Et le changement de fournisseur est toujours sans engagement, toujours gratuit !

Et nous, nous sommes Barry, un nouveau fournisseur d’énergie venu du Danemark. Nous achetons l’électricité sur le même marché de gros qu’EDF et les autres, pour te la revendre, tout simplement.

Notion n°2 : ce qu’on achète exactement aux fournisseurs d’électricité

Il existe une foule d’offres différentes sur le marché de l’électricité en France : tarif Base, Heures Pleines / Heures Creuses, et autres formules week-end… Il y a de quoi se perdre sincèrement ! Regardons ça d’un peu plus près, veux-tu ? Le montant de l’offre souscrite dépend de 2 facteurs principaux. 

Le plus simple d’abord : la puissance d’électricité dont tu as besoin pour que tes appareils puissent fonctionner. Plus tu as d’équipements qui fonctionnent à l’électricité (chauffage électrique, chauffe-eau électrique, plaques de cuisson électriques, et j’en passe), plus tu as besoin de puissance pour alimenter tout ça. Sinon, ton installation pourrait bien disjoncter ! Et ne demande pas plus de puissance que nécessaire, ça te coûterait plus cher pour rien. Il y a donc plusieurs niveaux de puissance disponibles, et cela se mesure en kiloVoltAmpère (kVA pour les intimes). Mais pas d’inquiétude, les fournisseurs d’électricité peuvent estimer la puissance à prendre pour ton logement, en fonction du nombre de m², des équipements à alimenter, du type de chauffage justement. C’est la puissance électrique que le fournisseur met à disposition dans ton domicile.

L'avenir de l'énergie t'intéresse ?

Inscris-toi à une série d'emails pour découvrir le futur de la consommation d'électricité, avec barry !

Le deuxième facteur qui impacte ta facture est le tarif du kiloWatt heure (ou kWh), c’est-à-dire l’énergie réellement utilisée par ta maison au quotidien. Tu peux choisir de payer le même tarif pour ton électricité toute l’année, c’est ce qu’on appelle le tarif Base. Mais certaines offres sont organisées en fonction de l’offre et de la demande. En effet, plus il y a de personnes qui ont besoin d’électricité, plus elle est dure à fournir, donc chère. Par exemple, chaque soir à l’heure où toutes les familles sont chez elles en train de cuisiner, regarder la télé ou laver leur linge. Inversement, moins il y a de besoins en électricité, moins elle coûte chère : quand tout le monde dort par exemple. 

Pour préserver le réseau et assurer une distribution régulière d’électricité, ce principe a été appliqué dans les tarifications Heures Pleines / Heures Creuses. Mais d’une manière très schématique, car le réseau n’est pas aussi simple que ça, évidemment : la demande est bien plus volatile. Et comme l’électricité ne peut pas être stockée, impossible de lisser l’offre et la demande. Tu pourras trouver sur le site de l’Observatoire les horaires appliqués en fonction de ton code postal, si tu le souhaites. Pas très précis tout ça…

Enfin, le point important pour toi, c’est que tous les fournisseurs achètent l’énergie sur le marché de gros, te la redistribue à leurs conditions et appliquent une marge sur ce prix au kWh. Sauf nous.

Chez Barry, nous avons pris le parti de fournir l’électricité directement au prix auquel nous l’achetons sur le marché de gros. Là où tous les autres fournisseurs font une marge pour chaque kWh envoyé chez toi, nous te faisons bénéficier du prix coûtant en temps réel. Et notre marge est incluse dans l’abonnement à notre service, qui démarre autour de 6 € par mois pour 3 kVA de puissance souscrite. Voici pourquoi nous avons choisi de fonctionner avec un paiement au réel.

Notion n°3 : comprendre ce qui est indiqué sur ta facture d’électricité (enfin si tu en reçois toujours)

Oui, parce que chez Barry, nous ne t’envoyons plus de factures : tout est simplement accessible dans l’application mobile. Mais bon, comme nos calculs se basent sur les mêmes éléments que les acteurs classiques, nous allons quand même t’expliquer comment se décomposent les paiements !

En tant que consommateur final de l’électricité, c’est sur ta facture que se rémunèrent tous les acteurs de la chaîne. Ta facture participe donc à financer :

  • la production d’électricité elle-même
  • son transport et sa distribution par le gestionnaire du réseau
  • la promotion et le service des différents fournisseurs  #publicité  #serviceclient
  • la marge des fournisseurs (et oui, après tout ça, ils veulent gagner de l’argent !)
Et comme si ça ne suffisait pas, des niveaux différents de TVA s’appliquent à chaque item ! 
  • TVA à 20% sur la consommation d’électricité elle-même et sur les taxes liées à la consommation (TURPE, CSPE et TCFE)
  • TVA à taux réduit de 5,5% sur le coût de l’abonnement 
Enfin, encore une fois, pas besoin de trop t’inquiéter : si tu deviens client·e chez Barry, plus de factures et plus de mauvaise surprise le 12e mois ! Tu pourras suivre ta consommation et tes paiements progressivement.
 

Notion n°4 : comment consommer l’électricité de manière responsable ?

Les offres 100% vertes fleurissent chez de nouveaux acteurs de l’électricité présents en France. Mais sais-tu vraiment de quoi il retourne ? Est-ce que ces offres correspondent à ta vision d’une électricité responsable ? Elles reposent pour leur immense majorité sur un système de garanties d’origine opéré sur le marché européen de l’énergie. Nous te proposons de lire cet article écrit par notre partenaire electricityMap pour savoir ce que nous en pensons… Spoiler alert ! Il pense que les garanties d’origine ne fonctionnent pas si bien que ça pour encourager la production d’énergie renouvelable. Et nous sommes du même avis… D’ailleurs tu peux aussi regarder ce qu’en dit l’UFC Que Choisir !

Chez Barry, nous soutenons différemment notre engagement pour la planète. Nous croyons que consommer l’électricité de manière plus responsable passe en premier lieu par une meilleure compréhension de ses habitudes de consommation et des enjeux. 

  • Comment choisir les énergies renouvelables sans savoir quand elles sont disponibles ? 
  • Comment estimer l’empreinte carbone de sa consommation électrique sans savoir comment l’énergie est produite ?
  • Comment réduire sa facture mensuelle sans savoir à quels moments on dépense le plus ?

Grâce à notre partenariat avec electricityMap, nous pouvons te montrer en temps réel d’où provient l’énergie sur le réseau, et comment elle a été produite. Et notre application mobile te donne accès à ces informations précieuses au quotidien. L’appli Barry te donnera toutes les réponses à tes questions concernant ta propre consommation d’énergie. Ainsi, tu deviendras plus conscient·e de l’impact de ta consommation électrique sur l’environnement – mais aussi sur ton budget.

Pour continuer ta lecture