Déménagement : quels sont les frais à prévoir pour ton contrat d’électricité ?
déménagement contrats énergie électricité

Pour déménager en toute tranquillité, il ne faudra pas oublier d’ouvrir un compteur électrique dans ton nouveau logement. Pour ce faire, tu devras souscrire un abonnement auprès de ton fournisseur actuel ou d’un nouveau. Les coûts d’ouverture de compteur sont les mêmes, quel que soit le prestataire que tu choisis. Alors, quels sont les frais à prévoir pour déménager ton contrat d’électricité ? Barry te donne toutes les informations essentielles sur le sujet.

Activer un compteur dans un nouveau logement : combien ça coûte ?

Au moment de ton déménagement, le changement de contrat d’électricité et de compteur n’est qu’une formalité. À condition de s’y prendre suffisamment à l’avance. Néanmoins, tu auras quelques frais à prévoir. Des frais qui sont fixes en France, indépendamment du fournisseur que tu choisis.

Les différences de frais ne se font pas sur la base du fournisseur mais plutôt en fonction des délais :

  • Pour une ouverture standard sous 5 jours ouvrés, le prix est de 16,76 € TTC. En réalité, selon la disponibilité des techniciens, la mise en service peut prendre plus de 5 jours. L’ouverture d’un compteur Linky ne nécessite pas l’intervention de techniciens. Elle est facturée 16,79 € et prend moins de 24 heures..
  • Pour une ouverture urgente sous 24 à 48 heures, le prix est de 55,07 € TTC.
  • Pour une ouverture express le jour même, le prix est de 149,19 € TTC.
  • Dans le cas exceptionnel d’une première mise en service du compteur, l’ouverture se fait sous 10 jours ouvrés au prix de 50,56 € TTC. Le même service est disponible en express (5 jours ouvrés) au tarif de 88,84 € TTC.

Ces frais d’ouverture de compteur d’électricité sont facturés automatiquement par ton fournisseur, dès lors qu’un contrat est souscrit pour un nouveau logement dont l’ancien contrat ou le contrat actuel est à résilier. 

Attention ! Tu vas peut-être déménager dans une commune gérée par une Entreprise Locale de Distribution (ELD). Seulement 5 % du territoire français est concerné. On t’invite à consulter la liste complète des ELD ici et à vérifier directement les tarifs pratiqués sur le site de l’ELD.

Des frais d’ouverture identiques quel que soit ton fournisseur : pourquoi ?

Par abus de langage, on continue aujourd’hui de parler de « compteur EDF ». Dans les faits, le terme de « compteur électrique » est plus juste. En effet, le fournisseur historique EDF n’est plus le seul disponible en France, depuis l’ouverture du marché à la concurrence en 2007.

Si les frais de mise en service restent les mêmes, quel que soit le fournisseur, c’est parce qu’ils sont définis par Enedis, anciennement ERDF. Il s’agit du gestionnaire du réseau électrique pour l’ensemble du pays, filiale indépendante du groupe EDF. Enedis est obligé de collaborer avec tous les fournisseurs d’électricité agréés, sans distinction ni discrimination dans sa politique de tarifs et de services. De nombreux Français continuent à croire qu’il existe une relation privilégiée avec EDF. Si c’était le cas, Enedis risquerait une sanction sévère par la Commission de Régulation de l’Énergie ! 

Tous les fournisseurs passent donc par le même réseau et utilisent les mêmes compteurs pour livrer leur électricité. Ces frais forfaitaires servent à rémunérer l’intervention des opérateurs et des techniciens d’Enedis. Ils sont facturés par les fournisseurs d’électricité pour ensuite être reversés au gestionnaire. En changeant de fournisseur, tu pourras faire des économies sur ta facture d’énergie mais pas sur le prix d’ouverture de ton compteur !

Frais d’ouverture de compteur : qui doit payer et quand ?

Qui doit payer les frais d’ouverture du compteur électrique ?

Dans le cadre d’un déménagement, certains frais sont à la charge du locataire, d’autres à la charge du propriétaire. Qu’en est-il des frais d’ouverture de compteur électrique ? Ces frais sont dus par le titulaire du contrat d’énergie, autrement dit le locataire du logement. Concrètement, ils sont perçus sur la première facture.

Quand faut-il payer l’ouverture de compteur électrique ?

Faut-il prévoir des frais d’ouverture de compteur électrique à chaque déménagement ? Oui, et pas seulement. Ces frais de mise en service sont facturés au client, chaque fois qu’au moins l’un des trois éléments suivants du contrat est amené à être modifié :

  • L’adresse du logement ;
  • Le nom du consommateur titulaire du contrat d’électricité ;
  • Le numéro de PDL (Point De Livraison) associé au compteur électrique.

Autrement dit, il n’est pas possible de déménager son contrat d’électricité comme tu ferais un simple changement d’adresse à La Poste pour ton courrier. Tu dois impérativement résilier ton contrat en cours pour souscrire un nouveau, d’où les frais occasionnés. De la même façon, tu ne pourras pas demander à ton fournisseur de changer le nom de l’ancien titulaire pour reprendre le contrat à ton compte. Puisque lui aussi quitte son logement et déménage, il devra, comme toi, résilier son ancien contrat d’électricité.

En revanche, des frais de mise en service de compteur ne pourront pas t’être facturés dans le cas d’un simple changement de fournisseur, sans autre événement par ailleurs. En effet, tu gardes ton adresse, le titulaire du contrat ne change pas et le numéro de PDL non plus.

Bien connaître sa consommation pour choisir la bonne offre

Au moment de choisir ton offre lorsque tu déménages, tu devras bien connaître ta consommation pour être sûr de faire le bon choix. Une puissance de compteur trop faible causera des coupures de courant. Une puissance trop élevée, à l’inverse, générera des surcoûts superflus. Pour t’aider à déterminer ta puissance en kVA, Barry fait le point :

  • La puissance de 3 kVA convient aux personnes seules vivant dans un petit appartement qui n’est pas chauffé à l’électricité et qui ne possède pas de ballon d’eau chaude électrique.
  • Avec une puissance de 6 kVA, tu pourras équiper un logement jusqu’à 80 m² chauffé à l’électricité. Ou jusqu’à 120 m² si le chauffage n’est pas électrique. 7 Français sur 10 possèdent un compteur de cette puissance.
  • La puissance de 9 kVA convient pour les logements de plus de 80 m² avec chauffage électrique.
  • Avec une puissance de 12 kVA, tu peux doter une grande maison d’une installation complexe tout en la chauffant à l’électricité.

Au-delà du type de chauffage et de la surface du logement, il faudra aussi considérer ton type de consommation et les appareils utilisés :

  • La puissance de 3 kVA convient pour un équipement électrique constitué d’un réfrigérateur, d’un micro-ondes, d’une bouilloire et d’un grille-pain dans la cuisine, ainsi qu’une télévision.
  • Avec une puissance de 6 kVA, tu pourras ajouter un lave-vaisselle, une machine à laver et des ordinateurs. C’est la puissance idéale pour un logement de 3 personnes.
  • La puissance de 9 kVA convient pour un équipement électrique complet du logement.

Prends également le temps d’estimer ta consommation électrique sur différents sites de fournisseurs pour estimer le montant de tes futures factures.

L'avenir de l'énergie t'intéresse ?

Inscris-toi à une série d'emails pour découvrir le futur de la consommation d'électricité, avec barry !

Optimise ta consommation pour mieux te préparer à l’avenir

Beaucoup de fournisseurs te proposent des contrats d’électricité « 100% verte ». Ces offres donnent la fausse impression que l’on peut consommer autant que l’on veut, sans aucun impact sur la planète. Nous gardons donc exactement les mêmes habitudes de consommation. Pourtant, lorsque tout le monde consomme en même temps, il faut ouvrir des centrales au gaz ou au fioul, très polluantes, pour faire face à la demande. 

C’est pourquoi des néo-fournisseurs d’électricité, comme barry, proposent une application pour suivre sa consommation et le niveau d’énergie renouvelable sur le réseau en temps réel. Ces applications mobiles permettent de prendre conscience de sa consommation et de la réduire de 25%. On réduit ses factures d’autant. 

Pour continuer ta lecture