Les prévisions de prix sur le marché de l’électricité
Panneaux solaires et éoliennes tirent les prix de l'électricité vers le bas

Voici toutes les prévisions de prix sur le marché de l’électricité, actualisées chaque lundi matin par notre partenaire Cor•e.

Semaine du 27 septembre au 03 octobre 2021

Les températures, la production d'électricité et l'impact sur les prix

Cette semaine à nouveau le plus fort de la production éolienne sera concentré en Allemagne. La France devrait néanmoins produire au niveau des normales saisonnières, ce qui, associé à une légère baisse du prix du gaz pourrait voir les prix repasser sous les 150€/MWh. Les heures les plus chères de la journée devraient néanmoins rester au-dessus des 180€/MWh

La baisse des températures est à surveiller, la première quinzaine d’octobre étant souvent celle du passage sous le seuil de 15°C, synonyme de déclenchement du chauffage résidentiel.

Les températures baisseront jusqu'à jeudi puis remonteront
La consommation sera en légère augmentation jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production sera en dents de scie toute la semaine
Pour continuer ta lecture

Semaine du 20 septembre au 26 septembre 2021

Les températures, la production d'électricité et l'impact sur les prix

Le vent va faire son grand retour en milieu de semaine, et pourrait faire baisser significativement les prix pour le week-end, sous les 100, voir 80€/MWh.

Avant cela le début de semaine restera sous le signe d’une météo peu propice à la production éolienne, avec des prix se maintenant aux environ des 150€/MWh. Pour rappel ce prix correspond au cout de production d’une centrale gaz : 2MWh de gaz sont nécessaires pour faire un 1MWh d’électricité, avec le gaz à 65€/MWH cela représente un cout d’approvisionnement à 130€/MWH. Il faut ensuite ajouter à cela le prix d’achat des certificats de CO2, soit environ 0,33t par MWH produit, ce qui correspond ici à 20€/MWh supplémentaires, à ajouter au cout d’achat du gaz.

Les températures baisseront à partir du week-end
La consommation sera constante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable baissera jusqu'à dimanche puis remontera

Semaine du 13 septembre au 19 septembre 2021

Les températures et la production d'électricité

La situation sur les marchés court terme restera très similaire cette semaine, avec une production éolienne très faible, ce qui est assez rare pour un mois de septembre.
les centrales fossiles seront largement sollicitées, et les prix pourraient ainsi dépasser les 130€/MWh en moyenne journalière, avec certaines heures proches des 200€/MWh.

Les températures continueront à baisser tout au long de la semaine
La consommation sera constante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable baissera jusqu'à jeudi puis remontera

L'impact sur les prix

Les prix ne devraient pas chuter sous les 100€/MWh pour le week-end.

 

Semaine du 06 septembre au 12 septembre 2021

Les températures et la production d'électricité

La production nucléaire ne devrait pas créer de surprise à la hausse, elle restera stable autour des 43000MW.

Les prix du Gaz devraient rester à des niveaux élevés cette semaine, et maintenir les prix au-dessus des 120€/MW.  Une production renouvelable très basse en Allemagne , ainsi que des pannes fortuites sur des centrales au Royaume Uni entrainent une forte demande sur nos interconnections avec nos pays frontaliers.

Les températures baisseront tout au long de la semaine
La consommation sera constante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable baissera jusqu'au weekend puis remontera

L'impact sur les prix

Malgré un équilibre offre/demande plutôt détendu en France,  Les prix se maintiendront à des niveaux élevés, avec certaines heures pouvant dépasser les 150€/MWh. Ces niveaux de prix  seront généralisés à toute l’Europe ou le gaz reste le moyen de production marginal.

 

Semaine du 30 août au 05 septembre 2021

Les températures et la production d'électricité

Les jours ouvrés de cette semaine oscilleront autour de 100€/MWh : la production renouvelable restera faible et nous n’attendons pas d’amélioration significative sur le front de la disponibilité nucléaire.

La consommation sera orienté à la hausse en France, non pas en raison de la météo mais en raison de la fin de vacances estivales.

Les températures baisseront à partir de dimanche
La consommation sera constante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable baissera jusqu'à samedi puis remontera

L'impact sur les prix

La semaine à démarré sur les chapeaux de roues, avec un prix pour Lundi s’établissant à 106€/MWH en moyenne journalières, soit prêt de 10€ au-dessus du consensus du marché Vendredi .

 

Semaine du 23 août au 29 août 2021

Les températures et la production d'électricité

Nous commencerons cette semaine avec des températures au niveau des moyennes de saisons (19°C) qui commenceront à baisser à partir de jeudi. Nous observerons un profil de consommation similaire à la semaine précédente, aux alentours de 43GW, avant de retomber pour le weekend, comme à son habitude.

La production solaire sera légèrement en baisse, mais restera très raisonnable avec une moyenne de 2400MW tout au long de la semaine. La production éolienne moyennera 3500MW tout au long de la semaine. Elle atteindra son pic mardi, aux alentours de 6000MW, et continuera de baisser jusqu’à dimanche. 

Les températures baisseront fortement à partir de jeudi
La consommation sera constante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable continuera de baisser toute la semaine

L'impact sur les prix

Cette fois, nous retrouverons des prix encore plus élevés, aux alentours de 95€/MWh les jours ouvrés de la semaine. 

 

Semaine du 16 août au 22 août 2021

Les températures et la production d'électricité

La semaine débutera avec des températures légèrement en dessous des moyennes de saisons, mais continuera d’augmenter au fur et à mesure de la semaine pour même atteindre 3°C d’écart à partir du weekend. La consommation quant à elle suivra presque le même schéma, augmentant elle aussi au fur et à mesure de la semaine, avant de rechuter pendant le weekend, comme à son habitude.

La production éolienne sera plutôt élevée, en début de semaine, aux alentours de 6000MW, avant de baisser de baisser chaque jour jusqu’à vendredi avant de remonter durant le weekend. La production solaire suivra le chemin inverse, commençant aux alentours de 2000MW aujourd’hui, pour atteindre son pic (2500MW) vendredi, avant de rechuter pendant le weekend. 

Les températures augmenteront au fur et à mesure de la semaine
La consommation sera croissante jusqu'à la chute habituelle du weekend
La production renouvelable continuera de baisser jusqu'à vendredi

L'impact sur les prix

Encore une fois, nous retrouverons des prix aux alentours de 90€/MWh les jours ouvrés de la semaine. 

 

Semaine du 9 août au 15 août 2021

Les températures et la production d'électricité

Les températures seront 2 à 3°C au dessus des normales de saisons, emportant avec elles la consommation qui continuera d’augmenter en semaine. La production éolienne oscillera entre 800MW et 2000MW (son pic de jeudi) toute la semaine, tandis que la production solaire ne descendra que très peu en dessous des 2500MW. 

 

Les températures baisserontà partir du week-end
Comme d'habitude, on observera une baisse de la consommation le week-end
La production renouvelable sera en haute

L'impact sur les prix

Alors que les prix du gaz et du CO2 s’envolent, nous continuerons d’observer des prix élevés, aux alentours des 90€/MWh.

 

Semaine du 2 août au 9 août 2021

Les températures et la production d'électricité

La production renouvelable sera en forte baisse cette semaine, et les prix de marché devraient remonter vers un niveau proche de celui du cout de production des centrales gaz, en moyenne journalière.

Le beau temps ne sera pas forcément de la partie, impactant la production solaire, mais les perturbations atlantiques n’apporteront que peu de vent avec leurs précipitations. Au global la production renouvelable sera ainsi inférieure aux normales de saison.

Les températures baisseront légèrement ce week-end
Comme d'habitude, on observera une baisse de la consommation le week-end
La production renouvelable sera en légère baisse

L'impact sur les prix

Plusieurs éléments devraient peser favorablement sur les prix :

Les températures, inférieures de près de 2 degrés aux normales saisons, s’ajouteront à l’impact des congés d’été pour pousser la consommation à la baisse. La production nucléaire devrait quant à elle continuer sa hausse progressive.
Les prix devraient s’établir autour des 80€/MWh en début de semaine, avant de glisser progressivement sous les 70€/MWh en fin de semaine. Le week-end pourrait à nouveau voir certains heures flirter avec les 0€/MWh.

 

Semaine du 26 juillet au 1er août 2021

Les températures et la production d'électricité

Les semaines se suivent et se ressemblent, avec des températures assez proches des moyennes de saison, tout comme les productions éoliennes et solaires.

Les températures baisseront légèrement ce week-end
Comme d'habitude, on observera une baisse de la consommation le week-end
La production renouvelable sera en légère baisse

L'impact sur les prix

Si la hausse de la production nucléaire fera baisser la moyenne journalières de prix de quelques euros par MWh, il faut avant tout regarder l’évolution des marchés du gaz et du CO2 pour espérer une baisse plus significative.

Semaine du 19 juillet au 25 juillet 2021

Les températures et la production d'électricité

Le beau temps enfin revenu sur l’hexagone entrainera une belle production solaire, qui devrait perdurer au moins jusqu’au week-end. Si la production éolienne restera plutôt modeste, les niveaux combinés [éolien + solaire] seront au-dessus des normales de saison.
Avec une production nucléaire toujours en berne, et les prix du Gaz et du CO2 qui restent élevés, le prix de l’électricité de nos voisins maintient les prix français à des niveaux importants. En effet, la France exporte significativement de l’électricité en ce mois de juillet. 

Les températures baisseront légèrement ce week-end
Comme d'habitude, on observera une baisse de la consommation le week-end
La production renouvelable sera en légère baisse

L'impact sur les prix

Les prix de marchés resteront ainsi au niveau du prix des centrales gaz, soit entre 85 et 95€/MWh.

Semaine du 12 juillet au 18 juillet 2021

Les températures

Les températures seront encore en dessous des moyennes de saison, pour atteindre de 3°C mardi, avant de remonter au fur et à mesure de la semaine vers des températures plus normales pour cette période de l’année. Le 14 juillet impactera la consommation à la baisse, celle-ci sera proche du niveau d’un samedi.

Les températures continueront d'augmenter au fur et à mesure de la semaine
La consommation du 14 juillet sera comparable à celle d'un samedi

La production d'électricité

La production solaire oscillera entre 1800MW et 2800MW, comme à son habitude, alors que la production éolienne sera plutôt forte, et suivra une tendance haussière jusqu’à jeudi, avant de doucement redescendre en fin de semaine, tout en gardant un niveau toutefois élevé.

L'énergie renouvelable connaîtra un léger creux en fin de semaine avant de repartir à la hausse

L'impact sur les prix

Les prix du CO2 et du Gaz toujours orientés à la hausse maintiendront les prix dans la fourchette [85-95] €/MWh, le 14 juillet n’aura que peu d’impact baissier sur les prix : la France exportera d’autant plus vers ses voisins ce qui évitera un effondrement des prix.

Semaine du 5 juillet au 11 juillet 2021

Les températures

Les températures continueront d’être légèrement en dessous des normales de saison, aux alentours de 18°C. Nous devrions donc retrouver une consommation toujours autant similaire. 

La production d'électricité

  • Après une dure semaine, la production éolienne démarrera très fortement lundi avec une production d’environ 4000MW, avant de revenir à des niveaux plus modestes pour le reste de la semaine.

  • La production solaire sera plutôt forte en début de semaine, avant de chuter aux alentours de 2000MW et de doucement remonter vers 3000MW au fur et à mesure de la semaine.  

L'impact sur les prix

Dans ces conditions, avec un prix du gaz et du CO2 toujours orienté à la hausse, les prix de marché resteront élevés, aux alentours des 90€/MWh.

Semaine du 28 juin au 4 juillet 2021

Les températures

Bien qu’en dessous des normales de saisons, les températures seront assez élevées pour nécessiter l’utilisation de la climatisation qui causera une légère hausse de consommation.

La production d'électricité

  • La production nucléaire devrait continuer de croître, alors que la production éolienne sera très faible, atteignant son pic vendredi, sans pour autant dépasser la barre des 2000MW.

  • La production solaire quant à elle sera stable en semaine, aux alentours de 2300MW, avant de s’envoler le weekend pour atteindre 3000MW dimanche.

L'impact sur les prix

Comme expliqué plus haut dans notre bilan de la semaine dernière, la tendance de prix du gaz est haussière, ce qui entrainera des prix de marchés autour des 84€/MWh en moyenne journalière.

Semaine du 21 au 27 juin 2021

Une hausse qui se poursuit

Les températures

En semaine, nous retrouverons des températures plus faibles, entrainant la consommation à la baisse, avec une bien moindre demande en climatisation.

La production d'électricité

  • La production nucléaire devrait s’améliorer, mais nous restons prudents tant les maintenances sont rallongées depuis plusieurs semaines. La production éolienne restera modeste, oscillant en 2000MW et 3000MW avant de faire face à un creux vendredi.
  • La production solaire sera croissante tout au long de la semaine, commençant aux alentours de 2400MW et atteignant les 3000MW pour peut-être encore une fois de battre son record de production.

L'impact sur les prix

Avec un prix du gaz qui reste orienté à la hausse, cette situation entrainera des prix de marchés autour des 80€/MWh en moyenne journalière.

Semaine du 14 au 20 juin 2021

Une hausse qui se poursuit

Les températures

Cette semaine nous continuerons dans notre lancée avec des températures bien au-delà des moyennes de saison, avant de chuter brutalement en fin de semaine, pour s’établir légèrement en dessous des moyennes de saison. Par conséquent, nous observerons une consommation élevée, bien au-delà de la moyenne des 5 dernières années, son pic accompagnant celui des températures.  

La production d'électricité

  • La production nucléaire restera stable, après une panne fortuite sur le réacteur de Gravelines le samedi 12 Juin ;
  • La production éolienne sera assez volatile, oscillant entre 1000MW et 3800MW ;
  • La production solaire, après avoir battu son record de production dimanche 13 juin, se maintiendra à des niveaux élevés, atteignant presque 3000MW, avant de baisser, accompagnant les températures dans leur chute.  

L'impact sur les prix

Nous démarrerons donc la semaine avec des prix avoisinant 75€/MWh, avant de très vite s’élever dès mardi aux alentours de 80€/MWh jusqu’à vendredi. Une fois de plus, les marchés du gaz tirent les prix de marché vers le haut.  

Semaine du 7 au 14 juin 2021

Des prix de l'électricité légèrement à la hausse

Les températures

Les températures seront en hausse cette semaine, pour atteindre près de 5°C au-dessus des normales de saison en fin de semaine, ce qui pourrait faire apparaître les premiers effets de la climatisation dans la demande électrique. 

Voici la projection de l’évolution des températures moyennes en France selon différents modèles de prévision météorologique.

La production d'électricité

  • La production photovoltaïque sera très performante cette semaine, proche de ses records historiques chaque jour.  
  • La production éolienne restera elle très faible, le système météorologique anticyclonique générant du beau temps…mais aussi des vents faibles sur tout le territoire ! 
  • En ce qui concerne le parc nucléaire, nous n’attendons pas de hausse franche de la production, au delà du redémarrage du réacteur de St Laurent, arrêté pour panne depuis le 1er juin. 

L'impact sur les prix

La combinaison d’une consommation plus élevée et d’une production éolienne plus faible, causera des prix plus élevés que la semaine dernière, aux alentours de 75€/MWh pendant la semaine, avec des pointes avoisinant les 90€/MWh. 

Les prix du week-end, dimanche en particulier, seront très faibles, avec une possibilité de valeurs négatives sur certaines heures.